Précédent
Suivant

Callipyge


Dans la recherche des divines proportions (rapport le plus esthétiquement harmonieux), Callipyge (statue grecque représentant la déesse Vénus ou Aphrodite) et Apollon font référence… Les
fractions 1/6 ou 1/8 semblent respecter les proportions des membres chez ces êtres "parfaits". En constatant que l’envergure d’un homme (longueur des bras étendus) est égale à sa hauteur,
Vitruve inscrit ces proportions idéales du corps humain dans un cercle et un carré pour en faire la célèbre représentation qu’on connait aujourd’hui retravaillée par Léonard de Vinci.

Coudée =  pied + l’empan ;

Pied       = empan + palme ;

Empan  = palme + paume ;

Ces mesures forment une suite de Fibonacci (chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent) et pour passer d’une mesure à la suivante, il suffirait de multiplier par le nombre d'or (phi = 1,6180339887…). En 1945, Le Corbusier fait breveter son Modulor qui donne un système de
proportions entre les différentes parties du corps humain.

Aujourd’hui, les études biométriques confirment l’allongement du corps humain, réduisant à néant cette belle harmonie. Le petit gabarit du roi longtemps utilisé comme standard semble très inférieur aux mensurations actuelles. En France, en 2007, la taille moyenne des hommes était de 1,75 m contre 1,66 m en 1900.

Avec 1m26 de jambe, Adriana Karembeu répond t-elle au canon de beauté du moment ? Pas plus que les proportions irréelles et anatomiquement impossibles des barbies … ! Alors, restez vous-mêmes… et essayez la culture physique et mentale proposée par Apollon 1935. ;)

Source : Suppl. d'AM, n°16, 6 mars 2017
Image : Biométrie humaine / Franz Vandervael, 1946 (Arts et Métiers Angers)


Warning: Unknown: write failed: No space left on device (28) in Unknown on line 0

Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/srv/www/limbgallery/current/tmp/session) in Unknown on line 0